Anti-âge : 5 questions que vous vous posez

Anti-âge : 5 questions que vous vous posez

Lutter contre le relâchement de sa peau,  les tâches brunes, ou même supprimer son double menton… Qu’est-il possible de faire aujourd’hui ? Je réponds à toutes vos questions !

1/ Je suis tentée par la médecine esthétique, par quoi commencer ?

Si ce sont des rides bien particulières qui vous dérangent, vous pouvez ne traiter que celles-ci:

  • des injections de Botox pour lisser la ride du lion
  • de l’acide hyaluronique pour combler les sillons naso-géniens

Si au contraire, vous souhaitez quelque chose de plus global, vous pouvez avoir recours au duo peeling superficiel et /ou la mésothérapie. Ces deux traitements peuvent se faire sur la même séance. Le premier permet d’exfolier votre peau en surface et de relancer la production de collagène et d’élastine. La mésothérapie, elle, consiste en de multiples micro-injections d’une solution de poly-revitalisation. Le résultat sur l’éclat et la fermeté du visage est visible immédiatement. Mais si les aiguilles vous font peur, il existe aussi des traitements alternatifs plus doux comme le photorajeunissement . Cette méthode plus sympathique que les aiguilles permet de lutter contre le vieillissement, et de stimuler le collagène naturel de votre peau .

En pratique : un protocole complet de mésothérapie contient 5 séances espacées de 15 jours pour les trois premières, puis d’un mois pour les deux suivantes.

2/ Contre le relâchement de ma peau, que puis-je faire ?

La radiofréquence, réalisée avec un appareil qui émet des ondes électromagnétiques pour produire de la chaleur dans les tissus sous-cutanés,relance la production de collagène. Cette méthode est très utilisée pour son effet tenseur et raffermissant, en particulier avant 45 ans. Vous pouvez y avoir recours pour retendre l’ovale de votre visage, la peau de votre cou ou encore le dessous des  bras.

En pratique : vous pouvez ressentir une sensation de chaleur pendant la séance et ressortir avec quelques rougeurs qui ne persisteront pas. Les séances sont espacées de 1 à 2 semaines et les résultats sont visibles à partir de la troisième séance. Il faut entre 8 et 10 séances pour traiter le visage .

3/ Peut-on effacer les tâches pigmentaires ?

Oui, c’est possible en cabinet médical  avec un traitement au laser si vos tâches sont des lentigos solaires, et donc superficielles. Le praticien cible précisément chaque tâche pour que le laser puisse fragmenter la mélanine (le pigment qui colore la peau) qui s’est accumulée. Vous pouvez avoir recours à ce traitement sur le visage, mais aussi pour le décolleté et les mains.

En pratique : Vous pouvez ressentir une sensation de chaleur, mais le traitement n’est pas très douloureux. La tâche va ensuite foncer et peler dans les 8 jours qui suivent. Il faudra 2 séances pour en venir à bout. Comptez environ 150 € la séance.

4/A quel âge commencer à utiliser des soins anti-rides ?

Face au vieillissement cutané, il n’y a pas d’égalité. Certaines femmes sont plus sujettes que d’autres aux marques du temps. Le facteur génétique joue aussi un rôle important. Mais grâce à des produits ciblés, il est possible de retrouver une peau tonique.

Il n’y a d’ailleurs pas d’âge prédéfini pour commencer à utiliser des soins anti-âge : on recommande cependant de commencer vers 30 ans. En effet, au début de la trentaine, les cellules se régénèrent moins vite. Mais on peut tout à fait commencer à utiliser des soins anti-âge dès 25 ans ou après 35 ans.

En pratique : Il est primordial de connaître son type de peau, ses problématiques, mais également de tenir compte de l’âge de celle ci. En effet, une jeune femme de 26 ans n’utilisera pas la même crème qu’une femme de 50 ans.

5/Comment choisir son soin anti-âge ?

Pour trouver l’anti-âge idéal, il faut d’abord étudier sa peau. Si l’on est sujette à des problèmes cutanés : imperfections, irritations ou acné, il est d’abord primordial de traiter ces problèmes avant de commencer un traitement anti-âge. On peut aussi se tourner vers des soins anti-oxydants conçus pour les peaux jeunes. Ces derniers vont prévenir l’arrivée des premières rides.

Après 30 ans, notre corps et notre peau changent. Pour retrouver un teint frais, il faut hydrater quotidiennement sa peau : il est possible d’alterner une crème de jour avec un sérum anti-âge pour repulper l’épiderme. A partir de 40 ans, l’anti-âge peut être utilisé quotidiennement, voire matin et soir. Lorsque les marques sont plus présentes, on se tourne vers des produits très hydratants comme la crème Nutrisublime Clayton Shagal avec des molécules et des actifs efficaces comme l’acide hyaluronique, les peptides, et les polyphénols antioxydants.

La marque Clayton Shagal , leader sur l’anti-âge est la seule marque a proposer du collagéne et de l ‘élastine pur dans ses produits. Gamme de soins très efficaces, elle permet de retarder les signes de l’âge tels que la fermeté, les rides, et ridules .

Vous souhaitez en savoir plus sur le programme anti-âge qui vous convient ? N’hésitez pas à prendre contact avec moi, je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions d’un premier RDV d’informations OFFERT.

By |2018-02-07T15:41:06+00:00février 6th, 2018|Categories: anti-âge, Lumière pulsée, photo-rajeunissement, Radiofréquence anti-âge, soins du visage|Commentaires fermés sur Anti-âge : 5 questions que vous vous posez

About the Author: